Search
samedi 14 décembre 2019
  • :
  • :

Les autorités marocaines refusent de donner leur aval à l’association ATTAC Maroc pour organiser l’Assemblée mondiale du Réseau CADTM

Les autorités marocaines refusent de donner leur aval à l’association ATTAC Maroc pour organiser l’Assemblée mondiale du Réseau CADTM

ATTAC/CADTM Maroc                                                                                           Rabat Le 20 Mars 2016

 

Les autorités marocaines refusent de donner leur aval à l’association ATTAC Maroc pour organiser l’Assemblée mondiale du Réseau CADTM

 

ATTAC CADTM Maroc est une association qui contribue au démantèlement des fondements des politiques néo-libérales prônées par les institutions financières et commerciales internationales, et mène des activités de sensibilisation et de mobilisation contre leurs méfaits sur les catégories populaires.

Son travail est centrée sur la problématique de la dette et les accords de libre-échange afin de développer des alternatives radicales de développement visant à l’émergence d’un autre Maroc possible basé sur la souveraineté, l’égalité et le respect de l’environnement.

ATTAC Maroc partage conjointement avec le CADTM Belgique les tâches du Secrétariat international du réseau CADTM qui lutte pour l’annulation de la dette au Sud comme au Nord et contribue activement à initier des processus d’audits de la dette comme notamment en Équateur et la Grèce.

Le CADTM organise son Assemblée mondiale tous les trois ans pour coordonner son travail international et continental. Le dernier a été tenu dans la ville de Bouznika au Maroc en mai 2013. Le réseau prévoyait l’organiser cette année aussi au Maroc entre le 26 et le 30 Avril 2016. ATTAC CADTM Maroc a épuisé toutes les démarches légales pour réserver un local public ou privé. Mais les autorités n’ont pas donné leur aval pour organiser cette activité internationale en refusant d’accuser réception de nos dossiers déposés à Ait Melloul et Bouznika

C’est une interdiction de fait qui s’ajoute aux restrictions continues dont souffre notre association et au refus de renouveler notre récépissé légal.

Devant ce bafouement flagrant des libertés publiques, Le Secrétariat international partagé du CADTM a été contraint de délocaliser l’Assemblée mondiale du réseau vers la Tunisie.

L’Association ATTAC CADTM Maroc:

– Condamne fortement ces entraves à organiser l’assemblée générale du réseau CADTM au Maroc.

– Réclame le renouvellement du récépissé légal national et ceux des groupes locaux.

– Continuera sa bataille juridique et sa campagne de dénonciations des abus des autorités devant les différentes instances de droits de l’Homme nationales et internationales.

Enfin nous saluons la solidarité des organisations du réseau CADTM et en particulier RAID ATTAC Tunisie qui ont accueilli l’AMR dans leur pays.

Secrétariat national




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.